Développer la capacité d’aimer et d’être aimé

Quelle meilleure journée que celle de la Saint-Valentin pour développer la  capacité d’aimer et d’être aimé(e)!

Si vous avez cette force parmi vos 5 plus grandes forces* (selon les résultats du test VIA, voir plus bas), vous accordez de l’importance aux relations que vous avez avec votre entourage. Selon la nature de la relation – famille, amitié, couple, collègue – l’amour que vous portez aux autres prendra différentes formes. Vous valorisez particulièrement les relations réciproques et intimes dans lesquelles vous sentez que vous pouvez donner et recevoir de l’amour.

Vous pouvez améliorer cette force de caractère et voici quelques idées :

Exprimer vos sentiments (par des mots ou des gestes) à vos proches: une petite note dans la boîte à lunch, un courriel ou un message texte pour dire à un proche que vous pensez à lui, préparer un repas spécial, faire un câlin, prendre quelques minutes pour réellement écouter une personne avec qui vous travaillez, partager une expérience positive, exprimer votre gratitude, etc.
L’amour envers vous-même : prendre du temps pour vous, faire une activité qui vous plaît, vous offrir un massage, méditer, marcher dans la nature, etc.

Joyeuse Saint-Valentin!

* Vous pouvez gratuitement accéder au test pour déterminer quelles sont vos forces de caractère dominantes sur le site : http://www.viacharacter.org

Les recherches de  Martin Seligman, fondateur de la psychologie positive, et de Christopher Peterson visaient à créer une classification des traits positifs – forces mentales et vertus – que correspondent à ce qu’il y a de meilleur en chacun de nous.  Cette classification se veut un équivalent positif au DSM (Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux) utilisé en psychologie traditionnelle.

Les résultats de leurs travaux ont permis de définir 24 forces universelles, regroupées sous 6 vertus.  On retrouve les forces cognitives (sous la vertu de sagesse), les forces émotionnelles (courage), les forces sociales et communautaires (l’humanité et la justice), les forces de protection (tempérance), et les forces spirituelles (transcendance).

Chaque d’entre nous possède l’ensemble de ces forces à des degrés différents.  Apprendre à connaître nos plus grandes forces et les utiliser au quotidien permet d’augmenter le niveau de bonheur dans notre vie.

Références :

Christopher Peterson and Martin E. P. Seligman, Character Strengths and Virtues: A Handbook and Classification, 2004.

Martin Seligman, Vivre la psychologie positive: Comment être heureux au quotidien. 2013.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *