Dans quel état est votre famille?

 Avez-vous l’impression que l’harmonie a fui votre maison? Si tel est le cas, il sera intéressant d’établir le diagnostic de l’état de votre famille. De cette façon, vous pourrez voir où se situent les points discordants et ceux où vous vous entendez.

Certains éléments sont nécessaires pour permettre aux membres de votre famille de vivre sous le même toit, de façon harmonieuse, et ce, malgré vos différences.

Le constat

Demandez à chaque membre de votre famille à quel niveau se situe sa perception de l’harmonie de votre famille. Pour ce faire, utilisez une échelle de 1 à 10 (1 étant l’état le moins désirable et 10 le plus désirable). Puis, demandez à chacun à quel niveau se situe l’harmonie en ce moment. Par exemple, vous pourriez considérer que l’harmonie dans votre famille se situe à 5; votre conjoint-e pourrait l’établir à 7; et ainsi de suite pour chaque membre, incluant tous les enfants en âge de comprendre.

Vous savez d’où part chaque membre de la famille.

Laissez chacun décrire les raisons qui le placent à un endroit précis de l’échelle. Interdiction de commentaire ou de conseil ou tentative de solution! Laissez chaque personne s’exprimer librement, en prenant simplement des notes.
– Pourquoi un 5? Un 6?
– Vos enfants trouvent que vous êtes toujours sur leur dos? Vérifier dans quelles situations : le matin? à la période de devoirs? à l’heure des repas?

Voilà des pistes à travailler en famille.

L’objectif à atteindre

Refaites le même exercice que précédemment, cette fois en demandant à chaque membre de la famille à quel endroit il aimerait se trouver sur l’échelle (de 1 à 10). Ce sera leur objectif d’harmonie. Peut-être aimeriez-vous passer de 5 à 8 et votre conjoint de 7 à 9.

Vous savez où veut aller chaque membre de votre famille.

Demandez à chaque membre de la famille
– Qu’est-ce qui serait différent si votre famille avait atteint le niveau d’harmonie familiale désiré?
– À quoi le verrait-il?
Encore une fois, n’émettez aucun commentaire sur ce qui est dit ou proposé. Faites simplement une liste.

À partir des renseignements obtenus, quelle serait la définition du mot « harmonie familiale » qui collerait à votre famille?

Le changement

Vous avez maintenant une bonne idée de ce qui ne va pas et de ce que chacun aimerait. C’est ici qu’il faut s’armer de patience… et persévérer. Les habitudes étant difficiles à changer, il vous faudra rappeler fréquemment aux membres de votre famille l’objectif, la raison qui vous pousse à mettre des changements en place : l’harmonie familiale. Rappelez-le à votre famille… et ne l’oubliez pas, vous non plus!

Alors, plongez et choisissez le premier changement à mettre en place. N’en choisissez qu’un seul à la fois. Commencez avec quelque chose de facile et qui rallie tous les membres de la famille. De cette façon, vous aurez de meilleures chances de succès. Et de petits succès en petits succès, un jour vous pourrez passer à un changement qui demandera un peu plus d’efforts.

Une fois en place, le changement devrait être maintenu au minimum 21 jours avant d’être évalué. Après 3-4 semaines, en famille, regardez l’impact :
– Quels sont les points négatifs de ce changement? Les points positifs?
– Quel est le degré de satisfaction de chacun par rapport au changement?
– Comment avez-vous vécu ce défi?

Procédez de la même façon avec tous les changements que vous voulez implanter.

Mais attention, il est important de commencer par des objectifs plus petits et moins chargés émotionnellement, avant de vous attaquer à un « gros » objectif!

Un questionnaire?

Si l’envie d’un questionnaire déjà prêt vous allume, écrivez-moi et je vous enverrai mon questionnaire « Indicateur de l’harmonie familiale ». Ce questionnaire tout simple permet d’identifier les aspects importants sur lesquels vous pouvez travailler.

Votre coach, Di-Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *